santé

  • Réflexions sur la sexualité contemporaine

     Mission spirituelle pour une sexualité en santé

     

    Quand je suis allée au Pérou, lors d'une session d'ayahuasca, la plante m'a montré ma tâche : nettoyer, laver la sexualité, éveiller les dieux et les déesses que sont les êtres humains :

     

    J'étais sur la plage, sur ma droite, une montagne de sexes en dépérissement, englués, recouverts d'une marée noire, image identique que l'on peut voir à la télé où les oiseaux couverts de pétrole tentent vainement de se lever et agitent leurs ailes jusqu'à épuisement et mort. Je voyais ces pénis englués, tentant vainement de se lever, de se dresser sous cette couche de glue noirâtre. Sur ma gauche, j'entendais les vagues, j'ai pris l'eau de mer et de ma main gauche, je lavais les sexes, je les purifiais. Petit à petit,ils pouvaient respirer et se redresser. Ensuite est apparu un serpent doré, tout en or, se redresser, me sourire et me remercier. J'ai vu alors une haute colonne, telle une obélisque où se dessinaient des visages d'hommes et de femmes couronnés tels des dieux et des déesses. J'ai compris que mon action serait de faire émerger ces dieux et déesses des êtres humains en lavant et nettoyant la sexualité.

     

    A l'époque, je ne m'en sentais pas capable, j'ai eu peur et j'ai demandé à l'ayahuasca de quelle formation j'aurais besoin pour pouvoir faire ça : elle a rit et m'a montré toutes les formations possibles et inimaginables que je pourrais faire jusqu'à m'en faire tourner la tête. Je lui ai dit « C'est de trop ». Tu as compris, me dit-elle. Oui, ai-je répondu, j'ai cela en moi.

     

     

    Laver la sexualité, la purifier, la rendre plus saine, la mettre sur la voie de la santé sexuelle.

     

    C'est en pratiquant le massage tantra que je me suis rendu compte de la charge que pouvait dégager l'énergie sexuelle une fois éveillée. J'ai été face à des énergies d'abus, de domination excessive, de manipulation, de dégoût, de rejet, d'interdit, de violence, de mort et dernièrement, du diable... Où le sperme est associé à la semence du diable. Pour une personne normale, avec une morale et une conscience grossière, ces énergies n'apparaissent pas comme telles ; elles sont reléguées dans l'inconscient de la personne et font partie de ce qu'on appelle l'ombre. Il faut accéder à la conscience subtile pour les voir apparaître.

    C'est là que mon génie apparaît : je suis le génie des ombres, je les fais apparaître à la conscience.

     

     

    Quel est l'intérêt?

     

    Inconsciemment, nous savons que ces ombres sont présentes, qu'elles s'éveillent durant nos relations intimes et sexuelles, avec notre désir nous avons deux faces de la médaille : le désir d'aimer, le désir de jouir, le désir de plaisir et aussi le désir de détruire, de dominer, d'abuser, de violer etc. Ces énergies apparaissent sous d'autres formes, que nous ne maîtrisons pas : douleur, maladies physiques, perte de libido, manque d'érection, sécheresse du vagin, solitude, avortement, perte d'enfants, etc...

    L'essentiel, est que tant qu'on ne reconnaît pas ses ombres et qu'on les fuit, on se fuit soi-même, on se rejette, on ne peut s'aimer entièrement et totalement ; on ne peut aimer l'autre entièrement et totalement. L'autre, le partenaire, éveille nos ombres malgré lui et devient notre pire ennemi parce que nous continuons de croire que la cause de nos soucis est à l'extérieur de nous, en notre conjoint en l’occurrence. Dans ce scénario de victime et persécuteur, les rôles d'amant et maitresse auront les rôles de sauveur... Dans ces cas, nous passons toute une vie à échapper à nous même : nous sommes notre pire ennemi-e ; ne pourrions-nous pas devenir notre meilleur-e ami-e?

     

    Considérer les ombres, explorer leur nature, savoir où elles prennent leur source pour ensuite soit nettoyer le passé, transformer l'ombre en lumière.

     

    Mes écrits, 2008

     

  • Tantra Vert

     Toutes les activités se situent dans une dynamique de Tantra Vert

     

    LE TANTRA VERT

    Le Tantra est une voie de libération, une voie d'éveil comme d'autres formes de spiritualités à ceci près que le Tantra s'intéresse au corps et à la sexualité.

    Le Tantra ouvre l'être humain à la lumière de l'âme, ouvre également aux besoins fondamentaux du corps humain c'est à dire au toucher, à la tendresse, à la douceur et à l'orgasme sexuel comme ultime libération des résidus énergétiques et karmiques. En ce sens le Tantra est une pratique spirituelle.

    Le corps tantrique est un corps spirituel - l'âme ou le corps causal, le coeur et le corps physique.

    Le corps physique condense dans la matière toutes les données des corps subtils, ainsi le corps physique est le reflet de l'être en son âme et en son coeur. Le coeur étant le carrefour entre l'esprit et la matière, il est le lien.

    Chez l'humain, le sexe ouvre la voie du coeur - à l'amour et l'amour ouvre la voie de l'esprit, ce que l'on appelle la kundalini qui correspond à l'ouverture spirituelle tantrique.

    Ainsi le Tantra oeuvre pour la Joie du Corps (Sexe), du Coeur et de l'Esprit. Le sexe en ce sens est une voie royale offerte à l'etre humain ordinaire pour accéder à son Etreté, son être divin en soi dont le coeur est le centre.

    Toutes les blessures s'inscrivent dans l'âme, le corps physique en est le réceptacle, le coeur en est le livre où l'on peut se libérer et guérir de toutes les peines.

     

    Le  Tantra vert est un Tantra qui s'adresse aux personnes qui aiment explorer leur "sensibilité du coeur" ou leur créativité. Le Tantra vert est directement relié au coeur, à l'amour, à l'estime de soi et à la créativité. Un Tantra vert aura pour but d'éveiller la sensibilité, d'éveiller sa vérité personnelle, d'éveiller ses désirs profond de réalisation d'être humain. C'est aussi, la voie de l'âme : s'ouvrir aux corps subtils et à son moi profond.

     

    Heazl