channeling

  • Le cirque des arts tantriques

     

    Le cirque spirituel des arts tantriques

     

     

    Inspiré en channeling par Orchydia, déesse de l'amour et de la créativité

     

     

    En tant que praticienne en tantra vert je vis ma profession comme une mission qui m'incite à écouter les messages que je reçois de mes guides. Lors de mes méditations je m'ouvre à l'enseignement que je reçois sur ce qu'est la voie du Tantra, dans sa dimension spirituelle.

     

    En premier lieu je me situe comme un explorateur de ma vie.

     

    -J'accepte ce qui m'est demandé;

     

    -je dois vivre le tantra jour après jour comme un chemin de conscience de soi avec ses besoins urgent d’évolution.

     

    -je dois m’intéresser à mon corps et à sa sexualité dans ses ombres et sa lumière.

     

    En deuxième lieu révéler les messages qui peuvent aider à lever le voile :

     

    Ce qu'il m'a été montré c'est qu'un des besoins fondamentaux de l’humanité est de créer à partir du coeur : aimer sa vie, aimer ce que l’on fait, aimer nos choix, aimer notre voie d’incarnation et ses expériences, aimer nos créations.

     

    Le coeur est une énergie de désir, une énergie de création, une énergie de vie, de rencontre, de communication et de relation.

     

    En troisième lieu l'enseignement et la création d'outils :

     

    Mon expérience d'une vingtaine d'années dans la créativité m'amène à très bien connaître les différents processus et les outils que nous pouvons développer.

     

    Voici quelques pistes:

     

    Nous connaissons tous nos tentatives de créer à partir de nos émotions de peur, de fuite, de retrait ou d’attaque ; nous connaissons également notre créativité intellectuelle pour résoudre des problèmes, trouver des solutions inédites ; nous sommes baignés de créativité du mental qui compare les différents résultats avant d’entreprendre quoi que ce soit ; que savons nous de

    notre créativité à partir du coeur, de notre amour créatif ? Qu’avons-nous expérimenté à ce sujet ?

     

    Pour retrouver notre amour créatif, un des chemins est de retourner dans l’enfance et de retrouver des qualités quelques peu oubliées, parfois anéanties par les conditions de vie : la joie, l’insouciance, la légèreté, l’innocence, le jeu, la frivolité, le plaisir. Une des voies de l’amour créatif est de s’attacher au processus créatif et non au résultat : vivre le moment présent de la création, pas à pas : sentir, toucher, goûter, effleurer. Explorer les 5 sens dans processus créatif, l’expérimenter à travers le corps et ses ressentis. Etre présent à soi en relation avec la matière en évolution et évoluer à travers notre action envers elle. Observer, regarder, écouter le résultat du processus créatif : l’oeuvre d’art est l’incarnation du coeur, la beauté en est sa résonance : la beauté des ombres et la beauté de la lumière pour l’unification de l’être. L’artiste est celui qui a pu mettre du coeur dans son oeuvre.

     

    Trouver sa voie créative, c’est explorer différentes techniques de créations : dessin, peinture, écriture, jeu, danse, expression corporelle, théâtre, mime, clown, sculpture, modelage, body painting, etc.

     

     

    « Faites de votre vie une oeuvre d’art et créez la chaque jour»

     

     

    Mes écrits, 2007

     

     

    Tantric''Art pour la joie du coeur, du corps et de l'esprit.

     

  • Monde en couleur

     

    Un monde en couleurs

     

     

    Je suis une voix divine, prêtresse d'entre les prêtresses, déesse d'entre les déesses et je vous parle à vous les humains qui vivez sur la planète terre. Les humains ont été crées à l'image des dieux, c'est vrai ; vous êtes notre image, notre polydiversité sur terre, dans la matière. Nous sommes à l'énergie ce que vous êtes à la matière et vous êtes à la croisée de la matérialité et de l'énergie, une mixité parfaitement divine.

    Je vais vous parler de la polydiversité:

    La polydiversité que vous expérimentez sur la terre fait partie du concept divin, de la biodiversité organique à la diversité culturelle – au bout du compte, vous êtes le Un cosmique, ensemble vous êtes le Tout, tout comme nous, parcelles de l'univers non matérialisé. Nous sommes et vous êtes l'exercice de la création multiple.

    Dans d'autres univers, chaque peuple et chaque race vit sur une planète séparément des autres, c'est aussi une expérience. L'expérience de l'uniformité cosmique et organique. Je pourais le comparer à des couleurs : un monde rouge, un monde bleu, un monde vert etc. Dans leur évolution, ils ont à faire l'exercice de la rencontre et de l'échange tout comme vous, en développant évidemment les déplacements interplanétaires. Chacun ayant son territoire premier sans contact avec les autres. Chacun y construit et élabore ses schèmes de vie, de reproduction, de valeurs, de croyances, de systèmes communautaires etc.

    Tout comme vous à l'aube de l'humanité où les peuples s'ignoraient les uns les autres. Chacun croyant être le seul sur la planète jusqu'à la rencontre avec d'autres.

    Ce que nous avons choisit pour vous est l'expérience de la polydiversité sur une seule et même planète, suffisamment éloignée des autres pour éviter de vous répandre de chercher des solutions de vie et cohabitation ailleurs que chez vous.

    Alors nous avons mis de tout, comme nous, sur une seule et même planète suffisamment éloignée dans la galaxie pour vous éviter toute expansion galactique.

    Tout comme nous, vous vivez la multiculturalité et la biodiversité. Il ya a des milliers d'yeux qui vous regardent comme nous sommes regardés par des milliers d'yeux, les vôtres. Nous sommes bien évidemment interchangeables, des humains viennent chez nous et des dieux viennent chez vous. Le secret gardé: l'axe des mondes, les transferts, les vortex de transit... Certains d'entres vous ont la mémoire de chez nous et aimeraient transposer notre réalité vers la vôtre car elle leur parait plus adaptée, plus respectueuse, plus favorable au développement de la vie matérielle et spirituelle.

    Pour votre savoir, il y a autant de dieux que d'humains sur terre, autant de planète et de galaxies, autant d'étoiles, un monde à l'infini et en expansion... nous sommes le monde dont nous faisons partie tout comme vous. Vous êtes marqués du sceau de l'unicité dans la polydiversité, regardez vos corps, vos yeux, vos empreintes digitales... il n'y en pas deux comme un. Chacun est unique et fait partie d'un tout multiple. Les uns se regroupent selon des schèmes communs : des similitudes qui forment les clans, les races, les pays et les nations où vous évoluez avec des traits communs : habitudes alimentaires, habitats, rites, apprentissages, communication etc. Mais en tant que Unicité, en tant parcelle divine, il vous est demandé à chacun d'exprimer et de créer à partir de qui vous êtes ce que vous portez en vous comme talent, spécificité. La votre, pas celle du voisin même s'il vous ressemble ou que c'est presque comme vous. Croyez vous que Vénus et Aphrodite sont une? Non, elles se ressemblent, elles sont proches énergétiquement dans leur vibration Amour mais elles sont différentes et libèrent chacune à leur manière leur tonalité Amour... Vous avez à faire de même, l'amour de A n'est pas l'amour de B et ainsi de suite... C'est la même chose dans la nature, vous cohabitez avec une variété infinies de végétaux, des plantes qui se ressemblent et qui se distinguent ; idem chez les insectes, les animaux, les bactéries et les virus, vos paysages, vos eaux, vos forêts et montagnes, vos déserts, vos ciels... A chaque endroit de la planète, vous avez des similitudes et des différences : la neige de Mongolie n'est pas la même qu'à New-york. L'air que vous respirez n'est pas le même en équateur qu'au Nord. Vous le savez, vous le pressentez mais vous ne savez pas. Vous croyez que c'est la même chose parce qu'elle a le même composé chimique. La matière vous joue des tours... vous aussi avez les mêmes composés chimiques et pourtant vous êtes si différents les uns les autres. Et c'est là votre richesse, votre principe divin repose dans la polydiversité de l'unicité: le Un. « Dieu est Un », vous dites... Oui, vous, l'unique! Il n'y en a pas deux comme vous, tout comme moi d'ailleurs. Sourire.

    Depuis la nuit des temps nous observons nos évolutions respectives, vous créez des races, des cultes, des systèmes... nous aussi. Nous avons de plus en plus de dieux, nous avons de jeunes dieux, nous avons des écoles, des exercices de création, des essais, des transit, nous avons un conseil des sages, des illuminés, des coriaces et des durs à cuire!!! tout comme vous, nous sommes dans l'élémentaire.

    L'élémentaire est à la base de la vie, à la base de la chimie – toute la magie ou l'alchimie consiste à regrouper des élémentaires qui vont donner une forme unique à la vie, comme la molécule. Au coeur de l'élémentaire, il n'est rien d'autres que de l'énergie, un frisson énigmatique de vérité subjective, un concentré d'information, une donnée : « petit a » ; rien d'autres... C'est l'assemblage, la cohabitation et le système qui va donner la vie et la mort aussi ; la dynamique de l'incréé et du créé et de sa transformation en expansion, en putréfaction, en transition, en recréation... stable – instable etc. Vous connaissez cela. Chaque parcelle de création a son influence sur le monde, le monde est sous l'influence de chaque parcelle de création qui le compose. Comme vous et moi.

    Donc, vous êtes le monde, je suis le monde ; vous et moi et d'autres sommes le monde. Le monde est nous. Nous créons le monde jour après jour, ensemble et chacun séparément, chacun son bon vouloir: instinctif, systématisé, conscient, intentionné ou autre... l'aléatoire n'existe pas, ce sont des schèmes systématisés et selon l'échelle peuvent être perçus ou non, vos mathématiciens connaissent cela.

    Si vous êtes le monde... quel monde aimeriez vous voir se développer? C'est là la grande question à l'époque de la mondialisation. Vous avez une parfaite conscience du monde dans lequel vous évoluez, vous avez une parfaite conscience du monde auquel vous participez, vous avez une parfaite conscience du monde que vous construisez ou détruisez...

    Quel est votre choix? Quel est votre idéal? Quel est votre rêve? Que désirez-vous?

    Vous êtes le maître à bord de votre navire : le capitaine. Que choisissez-vous?

    Vous êtes dieu, que faites-vous de votre vie, de votre monde?

    Pas mal? Hein? A vous regarder, vous êtes perdus dans le destin que vous avez créé... intéressante expérience... Vous êtes malades de votre humanité... et vous contaminez le reste de votre environnement : vos habitats, les plantes et les animaux... Vous créez poisons et putréfaction jour après jour. C'est pas mal comme dynamique mortifère. Vous créez la vie dans la mort et vous créez la mort en vie : le mort vivant. J'aime la mort et la putréfaction, il n'y a pas de problème avec cela.

    L'expérience de la polydiversité va à l'encontre de l'uniformité. Je suis l’œil de l'aigle et je vois tout. Pour certains: dieu est un homme pour d'autres il est une femme ; il est un animal ou un arbre... c'est cela la diversité, l'ensemble des vérités subjectives. En médecine, une méthode soignera telle personne ou tel groupe de personnes et ne marchera pas avec d'autres ; c'est cela et cela va à l'encontre de vos méthodes universelles où vous créez plus de maladies qu'il ne faut. Chaque terre a ses plantes, chaque terre a ses animaux, chaque terre a son climat, chaque terre a son eau, c'est plus qu'il ne faut pour guérir. Allez vers vos traditions, retournez à la source pour évoluer. En quelques mots, je vous dirais que plus vous uniformisez, vous vous éteignez à votre puissance créatrive, plus vous mourez à votre divin intérieur. Dieu est la diversité. Dieu est la richesse de la création. L'expression du divin en soi est précieuse : elle est la vraie vie sur terre dans son unicité et dans ses talents! Les courants de mode sont des rassemblements de talents et de dons, ne vous y trompez pas ; ils ne sont en aucuns cas des marches à suivre et des dictats de conduite, réfléchissez-y! Celui qui s'enquit du pouvoir de créer une mode est un dictateur, un usurpateur du pouvoir divin a des fins malpropres. L'usurpation du pouvoir divin, nous connaissons bien cela aussi... Certains s'en sont affranchis mais d'autres non, ils s'enlisent dans l'absurdité de l'outrage faite à l'humanité.

    J'aime et je m'amuse, je crée... c'est ce que vous devez retenir... pour vivre, enfin!

     

    Channel du 12/02/14

     

     

  • Merlin - La Mort

     

    Le monde de l'invisible ouvre ses portes – c'est là que réside le changement: dans l'ouverture spirituelle – les dieux, la mort ne seront plus un secret des grands initiés – ce sera la réalité de tout un chacun. Cependant personne n'est préparé à cela ; si ce n'est vous qui portez en vous la lumière divine ou la magie céleste. Dans les mondes parallèles errent des âmes en souffrance... la mort n'est pas une délivrance comme vous le croyez!

     

    Chers humains, chers frères,

    Chères âmes, chères amies,

     

    Votre monde s'est ouvert aux autres dimensions de la réalité, il y en a beaucoup plus que vous ne croyez – les 144 segments de votre réalité vont en croiser d'autres et vont se côtoyer – jamais vous ne pourrez les visiter tous même pour les plus grands voyageurs d'entre vous!!!!

    Des tunnels de lumière, des cercles de vies, des carrefours ou entrecroisement, des miroirs... Que de directions à prendre!!!

    Chaque chemin est un choix ; chaque sentier est une réalité. Mon message est : « faites votre choix » ; choisissez votre réalité.

    Les humains croient qu'ils dépendent de la réalité en fait c'est la réalité qui dépend d'eux.

    Vous créez ce que vous pensez, vos pensées sont la source de la réalité ; dans la vie comme dans la mort.

    Si vous croyez mettre fin à votre réalité en mettant fin à vos jours sur terre, vous vous trompez. Vos pensées continuent d'exister et créent votre réalité énergétique sans fin... un continuum de la pensée...

    Il n'y a que la libération d'âme qui puisse vous libérer. Vous le verrez bientôt, vos morts, amis, proches, voisins, parents, enfants... stagnent dans leur réalité et elle n'est pas toujours jolie ou apaisante. La plupart d'entre vos morts sont restés coincés dans des mondes d’apparat – des mondes de désir matériel, l'attachement, la possession et le pouvoir – le miroir de vos pensées. Dure réalité parfois – souffrance, beaucoup de souffrance. Ces âmes ont besoin de lâcher les ficelles qui les maintiennent dans la prison des pensées/réalités. Créez un nouveau mot-concept pour cela : « réalité/pensée ».

    Vous comprendrez alors qu'il faut toute une vie pour préparer une mort... un début des choses et leurs métamorphoses – que vous appelez résurrection - Re-Vie.

     

    Merlin

     

    Channel du 13/12/12