Tantric'Art, Initiation au corps sacré

  • Orchydia, Voie de l'amour et de la créativité

    1-Carnaval 2015 - Copie.jpgJe travaille avec le Reiki Cristal, l’Astrologie Energétique, les Runes, la Flamme Violette, Tara Verte, les Tarots, les Chakras, le Tantra et le Chamanisme.

     

     

    Je propose

     

    Des massages de pleine conscience du Coeur, du Corps et de l’Esprit basés sur la perception extrasensorielle et le souffle. Massage de bien-être, harmonisant, purificateur et libération des énergies résiduelles.

     

    Des soins des corps énergétiques : corps mental, corps émotionnel et corps causal des êtres incarnés et non incarnés (les défunts) : une libération des charges karmiques qui nous empêche d’être dans le bien-être, la santé et l’abondance.

     

    Un accompagnement sur le chemin de la mission de l’âme, son désir d’incarnation, les dons, les ressources et les difficultés.

     

    Des initiations aux voyages chamaniques à la découverte des esprits alliés et guides de lumière pour ouvrir la communication - le channeling et être autonome dans sa connexion spirituelle : entendre la voix de la sagesse qui nous conseille et qui nous guide.

     

    Des formations en massage tantrique individuel ou en couple accompagné d'un syllabus de formation

     

    Pour tout renseignement,

    Heazl, Chamane et Tantrika

    0497/373174

     

  • Les Méridiens

    LES MERIDIENS ou NADIS

     

     


     

    Nadi : terme sanskrit qui désigne canal, tube, tige.

     

    Les Nadis sont des canaux dans lesquels circulent l’énergie vitale (appelée aussi ‘Prana’). Ces canaux remontent le long de la colonne vertébrale en changeant de cotés à chaque chakra. Il y a trois nadis majeurs qui véhiculent chacun une force : Pingala (masculine), Ida (féminine) et Sushumna (neutre). Ces trois forces participent à l'éveil de la kundalini. Selon le yoga traditionnel, Suṣumṇā est le canal central, complété par Ida et Pingala. Le tout forme schématiquement un caducée.

     

    Au total, le nombre de Nadis s'élèvent à 72000, comparables aux méridiens définis dans acupuncture. Ensemble, les 72 000 canaux énergétiques forment une protection dans le corps. Les corps subtils. Chakras et Nadis sont interdépendants. Ils forment le squelettes énergétique de l’être humain. Ils déterminent ses conditions psychophysiologiques, son caractère, son comportement, sa constitution, et finalement, ses fonctions organiques et métaboliques. Les Nadis se situent entre le corps physique et le corps éthérique ; ils ont une relation directe avec les systèmes nerveux et sanguin ; de plus, ils connectent les différents points d’acupuncture dans le corps.

     

    A l’intersection de 21 Nadis se forme un chakra principal.

    A l’intersection de 14 Nadis se forme un chakra secondaire.

    A l’intersection de 7  Nadis se forme un chakra tertiaire.

     

    IDA

     

    Féminin, lunaire, à gauche du premier chakra. Il régit la force mentale.

     

    Ida influence le système nerveux parasympathique; il est de plus responsable des perceptions psychiques et extrasensorielles et stimule les activités créatrices, artistiques; il contrôle aussi l’orientation dans l’espace. Son énergie froide abaisse la température dans le corps. Ida contribue à la conscience intérieure.

     

    PINGALA

     

    Masculin, solaire, à droite du premier chakra. Il régit la force physique.

    Pingala est en relation avec le système sympathique; il stimule l’activité musculaire en libérant l’adrénaline. Pingala contrôle également le rythme cardiaque, active le corps physique. C'est l'énergie chaude dans le corps. Pingala oriente la conscience vers le monde extérieur.


    SUSHUMNA

     

    Neutre, au centre des chakras, dans le canal axial. Il régit la force supra-mental, l'unification, la conscience, l'éveil.

     

    Signifie « la voie psychique centrale » dans la philosophie du yoga tantrique. C'est un des trois nadi, qui rassemble l'énergie passant à travers les chakras majeurs.

     

     

     

    Une bonne circulation énergétique permet une bonne santé et une excellente vitalité. Un entretien des Nadis est donc conseillé par la pratique du Qi-qong, du Taï-chi ainsi qu’une pratique de massage ou d’auto-massage.

     

     

  • Septième Chakra

    7ème CHAKRA - SAHASRARA – CHAKRA COURONNE – BLANC

     

    JE SAIS

     

     

     

    Mantra

    « Vivez le moment présent »

     

     

     

     

    Position : il est situé au sommet du crâne, à la frontanelle, sa vibration va vers le ciel.

     

     

    Plan physique : il est relié à la glande pinéale. Il concerne le système musculaire et le squelette, la peau et les cheveux.

     

     

     

    Siège de la spiritualité

     

     

     

    Etat psychologique :

    La capacité à faire confiance à la vie, les valeurs essentielles et humanistes, l'éthique et le courage, l'altruisme, l'humilité, la vacuité, l'aptitude à avoir une vision globale du monde, la foi et l'inspiration, la spiritualité.

     

    Le 7ème chakra est le lien ultime avec notre nature spirituelle et les forces spirituelles de l'univers. C'est par ce chakra qu'entre en nous l'énergie universelle qu'on appelle Tao ou Prana, lumière divine ou Dieu pour les croyants. Cette énergie est une nourriture pour le corps physique, pour l'âme et pour l'esprit qui nous habite. Elle entre en nous par ce chakra qui est sous forme entonnoir, ouverture vers le haut, et est redistribuée dans tous les corps (énergétiques et physique) par les 6 chakras inférieurs. C'est la forme d'énergie la plus pure, la plus haute au niveau vibratoire. Elle précède des idées édifiantes, des prophéties, des pensées transcendantales, bien au-delà du moi humain ordinaire. Elle s'accumule par la pratique spirituelle de méditation, de prière ou de récitation de mantras. Elle nourrit notre faculté de perception symbolique. C'est le centre énergétique d'où émanent les illuminations, les grandes prises de conscience de soi et de l'univers, de la vie globale d'ici et d'ailleurs, des grandes révélations qui nous dépassent, une forte intuition qui dépasse largement la conscience ordinaire de l'être humain. C'est dans ce chakra que l'on peut établir une relation consciente avec l'univers, avec la vie et la mort. Lorsqu'on fait l'expérience de ce 7ème chakra, on fait l'expérience holistique du monde. Le monde est énergie. Le monde est interdépendant. Le monde est un équilibre. Cela veut dire que l'on accède aux énergies qui sont à l'oeuvre sur la planète. On peut entrer en contact avec l'énergie de la nature et des espèces dans leur unité comme par exemple la forêt et toutes les forêts du monde. On peut entendre, voir et ressentir l'appel au secours de certaines entités comme les esprits gardiens du monde de la nature. On peut recevoir l'énergie spirituelle de guérison, qu'on l'appelle Reiki ou autre dénomination. Quand on fait ce type d'expérience, se développe en nous une force qui nous « oblige » à agir et à oeuvrer pour le bien de la terre et la biodiversité y compris l'humanité. Cette force, cette volonté s'appelle l'altruisme. Cela nous parait alors indispensable et enfin donne du sens à notre vie sur terre.

     

    Les difficultés ou les obstacles sont principalement les peurs de se perdre, peur de devenir fou, peur d'être foudroyé, peur d'être manipulé par une force qui nous dépasse, peur de se lancer dans quelque chose d’incontrôlable, mais aussi la peur de l'examen de conscience profonde car aucune illusion n'est plus permise, aucun mensonge à soi même n'est permis et aussi la peur de faire face à ses regrets : regretter des choses que l'on a fait, que l'on a dit ou pensé et qu'on « pense » qu'on aurait pu ou du faire autrement. La force intérieure à ce moment là reste et restera toujours la confiance, l'amour, la foi en soi, la volonté d'unification ultime et le lâcher-prise.

     

    L'expérience du 7ème chakra nous fait découvrir que la spiritualité est différente de la religion. La spiritualité est avant tout une démarche individuelle et profonde, peut importe le chemin parcouru, peu importe la pratique choisie. L'éveil est l'ultime volonté, l'ultime choix de l'être sur le chemin de conscience. Les religions s'inscrivent dans les trois premiers chakras qui sont reliés au monde matériel. La religion s'inscrit dans le premier chakra en tant que culte et dogme, règles et lois, coutumes et usages. Dans le 2ème chakra, elle normalise la fondation du couple, de l'enfantement, de la sexualité (que souvent elle dénie), elle règle les rapports humains : les alliances et les conflits. Dans le 3ème chakra, elle défini l'être humain à l'image de Dieu, elle définit des attitudes et des comportements, des modes de pensées et un système d'évaluation. Collectivement nous devons faire face avec ce qui est prôné et régit par la religion : la pauvreté, les maladies, les catastrophes terrestres, les guerres et la mort. Les enseignements sur l'amour atteignent partiellement le 4ème chakra. Mais ne sont pas mis en oeuvre dans l'éducation religieuse. Dans ce cadre religieux et culturel, la démarche individuelle spirituelle va devoir se défaire des conditionnements religieux, des dogmes et des croyances. L'individu va devoir faire face à ses peurs de l'inconnu et à sa peur de la solitude s'il veut découvrir sa vérité sacrée. Un ultime moyen qui nous aide à nous détacher et à nous centrer est : « Vivez le moment présent ».

     

     

     

    Blessure ce ce chakra : la crise spirituelle

     

     

    « La nuit obscure de l’âme » qui peut ressembler à une dépression ou à un trouble psychologique mais qui n'en est pas un. Cette période s'avère difficile et trouble parce qu'elle plonge l'être dans une crise profonde peu connue et pas reconnue par les acteurs médicaux.

     

     

    Voici quelques aspects de la crise reconnaissables :

     

    Une impression de vide insoutenable : un vide de sens quant à soi-même et en rapport au monde qui nous entoure. Ce vide est impossible à combler car il ne prend pas ses racines dans l'espace matériel : emploi, couple, maison, autres... Ce n'est pas un changement qui arrangera l'affaire. D'autant plus que si la personne s'est déjà aligné sur le plan de l'âme et qu'elle a déjà opéré les changements nécessaires, sa vie lui parait parfaite et donc il n'y a rien à changer. Mais le vide reste, une impression de puits sans fond. Ce n'est pas une activité qui va le remplir, ni un voyage, ni une rencontre ou un nouvel enseignement. Rien n'équivaut à ce vide.

     

    Il peut y avoir une impression étrange de ne plus être le-même. L'individu ressent une diférence en lui sans savoir la nommer mais qui le différencie des autres. Il peut se sentir très différent. Il n'a plus les mêmes préoccupations, les mêmes désirs, les mêmes intérêts, les mêmes attirances. Il peut ressentir une très grande solitude comme si on l'avait extrait du monde et replacé dans un monde où plus rien ne l'attire (dans la matérialité). Par contre il est inspiré par d'autres idées. Il peut paraître rêveur, idéaliste et même « à coté de la plaque ».

     

    En observant le monde et l'humanité, son extra-lucidité et donc la somme des catastrophes en tout genre peut le conduire à éprouver une tristesse accompagnée d'un amour profond. Une compassion universelle s'empare de lui mais aussi un immense désespoir.

     

    La force spirituelle qui entre en lui le pousse vers le désir d'universalité, vers un désir d'accomplir quelque chose de surnaturel qui sauverai le monde : un bon coup de baguette magique ! Comme sa conscience lui rappelle qu'un être humain est un sur sept milliardième, il réfléchit et cherche sans cesse une voie de réalisation matérielle où il pourrait se dévouer à une tâche qui ait du sens dans laquelle il pourrait s'engager pour l'éternité. C'est aussi un désir qui le dépasse parce chaque chose à laquelle il pense ou qu'on lui suggère n'a pas la signification exacte de ce qu'il ressent à l'intérieur de lui, dans son coeur. La nuit noire de l'âme continue tant que n'a pas émergé l'idée, le projet, le domaine à réaliser sur terre.

     

     

    A la différence d'une dépression ou d'un trouble psychologique

     

    La personne va bien, elle se sent bien. Elle aime son entourage et sa vie. Elle est joyeuse et enthousiaste et ne montre aucun signe de manque d'estime de soi ou de déséquilibre quelconque. Elle a déjà résolu les difficultés liées à son enfance. Elle a peut-être aussi déjà réalisé son potentiel. Elle connaît sa valeur, ce qu'elle peut et ses limites.

     

    Elle n'en veut à personne. Personne n'est la cause de son problème.

     

    Il n'y a peut-être pas de conflit majeur ou de perte comme un deuil qui en serait la cause.

     

    Si la personne a recourt à un psychologue, ses méthodes d'introspection ou comportementaliste n'auront aucune résonance en rapport avec le vécu spirituel.

     

     

    Ce qu'il faut retenir est que : « Les circonstances de la vie sur terre ne conviennent plus » est la conséquence et non pas la cause de la crise.

     

     

    Durant cette période de nuit obscure de l'âme, la maladie peut jouer un rôle catalyseur de l'énergie de transformation qui est à l'oeuvre. Il sera important de consulter auprès d'un médecin énergétique. Aussi, ayant traversé cette période qui a duré 4 ans, il y a une volonté de mettre la personne à l'arrêt que ce soit par la maladie, un genre de dépression ou de fatigue extrême pour que son corps et son âme puissent interagir, assimiler et s'aligner à la nouvelle énergie qui la pénètre. Il y a aussi une autre volonté, que j'ai comprise plus tard, qui est de mettre la personne à l'épreuve de la volonté jusqu'à la mort en coeur et en conscience. Cela veut dire que la personne peut éprouver la mort que ce soit de manière symbolique ou physique. C'est l'ultime étape de l'incorporation cosmique. Ceci est symbolisé dans les contes et pratiques chamaniques dans les cycles de Vie-Mort-Vie et est également illustré dans « Le seigneur des anneaux » : quand Gandalf le Gris meurt (6ème chakra) pour revenir en Gandalf le Blanc (7ème chakra).

    Métiers de ce chakra :

     

    Tous les métiers qui donnent un sens spirituel et humanitaire à la vie que ce soit l'enseignement, la transmission de pratiques, l'organisation humanitaire, les métiers de l'aide et de sauvegarde de la planète, les écrivains en channeling, la recherche scientifique en matière de biologie quantique et autres énergies de guérison, les recherche en énergie libre, les auteurs de reportages, de films qui ouvrent la conscience, les créateurs de réseaux d'informations, de soutient et d'entraide aux nouveaux projets en matière de développement planétaire, etc. Tout est à faire et tout est possible.

     

     

     

    Chansons à écouter

     

    Le changement

    « Non,non rien n'a changé » les Poppy's (1971)

    « Pour la fin du monde » Gérard Palaprat (1971)

    « Un autre monde » Jean Louis Aubert

    « Changez tout » Michel Jonaz

     

    La nuit noire de l'âme

    « L'aigle noir » Barbara

    « Le monde est stone » Fabienne Thibeault

    « Aux sombres héros de l'amer » Noir Desir

    « Le grand incendie » Noir Désir

    « Lost » Noir Désir

     

    La mort

    « Ne chantez pas la mort » de Jean-Roger Caussimon interprété par Léo Ferré.

    « Ma révérence » Véronique Sanson

    « Je reviens de loin » de Michel Berger interprété par France Gall et et Véronique Sanson

    « Mourir les yeux ouverts » Florent Pagny

    « Le berceau de la vie » Jacques Higelin

    « Brin de bruyère » Verlaine interprété par Léo Ferré

    « Mourir sur scène » Dalida

     

    Le divin

    « Partager les anges » Diane Dufresne

    « Psaume 151 » Léo Ferré

    « Elle rêve aux étoiles » Yves Simon

    « Aux héros de la voltige » Jacques Higelin

     

    La gratitude

    « Merci » Diane Dufresne

     

    La religion

    « Monsieur tout blanc » Léo Ferré

    « Allah » Véronique Sanson

    « Les souffrantes » Yves simon

     

    Altruisme

    « Hymne à la beauté du monde » Diane Dufresne

    « Ensemble » Pierre Rapsat

    « Le monde est grand, les gens sont beaux » Claude François

    « Si » Zaz

     

    La compassion

    « Corrida » Françis Cabrel

    « Rien que de l'eau » Véronique Sanson

    « Comme un arbre dans la ville » Maxime Leforestier

    « La complainte du phoque en Alaska » Beau Dommage

     

    L'expression spirituelle

    « La mémoire et la mer » Léo Ferré

     

     

    Questions pour avancer :

     

     

    Etes-vous satisfait de la conscience ordinaire ?

     

    Sinon, quel est votre désir ?

     

    Quelle est la force de volonté, que seriez-vous prêt à faire ?

     

    Quel est votre prochain pas ?